Skip to content

Des collaborations efficientes avec des acteurs locaux de premier plan

Ancrée dans les méthodes de travail de TotalEnergies, la création de partenariats gagnant-gagnant est une stratégie affirmée du Groupe. Tisser des liens, développer les échanges, est aussi une force du CSTJF et de ses acteurs, de l’échelle locale au niveau international.  

Bien plus qu’un simple partage de coût de recherche, la richesse de nos partenariats englobe la possibilité de développer notre ancrage territorial, d’accéder à de nouvelles technologies émergentes ou encore à des savoir-faire non maîtrisés en interne pour faire monter en compétence nos équipes. Nos projets sont co-construits et nos partenaires, quant à eux, développent une vision stratégique propre en bénéficiant des moyens, données et techniques à disposition dans notre centre scientifique et technique d’excellence.  

Nos relations durables, élaborées avec des structures privées, académiques ou très souvent les deux, offrent à ces entités l’opportunité d’un accès plus direct à notre marché et à nos experts de renommée internationale. Bénéfice ? Assurer un développement commun efficient et une implantation géographique forte.

Ces partenariats, fer de lance de la recherche et développement (R&D) du Groupe, impactent positivement un large panel d’expertises : de la transition énergétique à l’impression 3D en passant par la complexe modélisation de l’écoulement des fluides dans des milieux microporeux…

Des programmes de recherche développés avec des partenaires impliqués

Le CSTJF développe plusieurs programmes de recherche avec des partenaires du territoire. Voici quelques exemples représentatifs :

TotalEnergies & la Chaire TEEN : notre engagement local pour la transition énergétique et environnementale

Conférence Total & Chaire TeenDans le cadre de ses programmes de recherche et de développement, TotalEnergies s’engage activement au cœur des problématiques liées à la production d’une énergie plus abordable, plus disponible et plus propre. Grâce au travail effectué par son équipe de R&D sociétale, le groupe œuvre à l’amélioration continue de ses activités grâce notamment à l’anticipation, l’évaluation et le management des risques non techniques et conflits liés aux opérations.  

Dans ce contexte, la R&D sociétale de TotalEnergies, basée au CSTJF, est partie prenante des actions de la Chaire TEEN (Territoires dans les Transitions Énergétiques et ENvironnementales) pour penser le rôle des entreprises et des acteurs des territoires dans la transition énergétique.

Fondée en 2018 par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, en partenariat avec la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées, la Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne, le CNRS et TotalEnergies EP R&D, la Chaire TEEN a pour objectif d’analyser les enjeux politiques et sociaux d’un territoire et conseiller sur une stratégie d’implantation tangible pour les projets où elle intervient.  

Positionnée comme relai d’expertise, elle propose des scénarios concrets pour la bonne mise en œuvre de chaque projet territorial.  

Parmi les actions menées en partenariat avec la Chaire TEEN, l’équipe Sociétale a accueilli au CSTJF la première conférence 2020 dédiée au thème des transitions énergétiques. À cette occasion, elle a rassemblé acteurs publics et privés autour d’un débat informé sur les défis que soulèvent ces transitions à l’échelle des entreprises et des territoires.   

Avec la Chaire TEEN, l’équipe Sociétale entend intensifier ses échanges et actions et ainsi développer des futurs axes de collaboration avec les acteurs locaux.  

Impression 3D : Innover avec l’expertise des acteurs locaux

Depuis 2018, le Centre Scientifique et Technique Jean Féger (CSTJF) mène des recherches sur l’impression en 3D d’échangeurs thermiques* en étroite collaboration avec ses partenaires régionaux. Cette stratégie de recherche permet donc, non seulement de valoriser l’expertise et l’action locale, mais aussi de réduire considérablement les coûts liés aux études sur la fabrication additive (FA).

Au travers de nombreux tests numériques, les équipes de R&D du CSTJF et ses partenaires travaillent sur une nouvelle génération d’échangeurs thermiques dont les formes sont issues de formules mathématiques permettant ainsi de meilleurs échanges thermiques : les surfaces minimales en démarrant par la surface Schwarz Diamond (Schwarz D).

Pour mener ce projet, le CSTJF dispose d’un « Booster d’innovation » à Pau qui fonctionne en mode « maker », utilisant des imprimantes FDM (Fused Deposition Modeling – dépôt de fil fondu) pour prototyper rapidement des modèles en PLA (Poly Lactic Acid, matériaux biosourcés et bio-compostables) afin d’itérer et de valider le design des échangeurs thermiques.
Les équipes se sont également appuyées sur les compétences spécifiques de leurs partenaires locaux :

  • Chloé (entité de recherche universitaire travaillant sur les écoulements en milieu poreux financée par TotalEnergies), pour réaliser le design et créer entièrement l’échangeur sur la base de formes mathématiques en Schwarz D à l’aide des logiciels Matlab et Comsol ;
  • l'IUT de Tarbes, pour l’impression de l’échangeur par frittage laser sur « lit de poudre ». Elle permet d’obtenir un échangeur en Polyamide afin de valider l’homogénéité du modèle numérique : cette étape est indispensable avant la fabrication plus onéreuse de l’échangeur en métal ;
  • l'ENIT (École Nationale d’Ingénieurs de Tarbes), pour l’impression en aluminium qui offre de meilleurs transferts de chaleur ;
  • l'IUT de Pau (UPPA) Génie Thermique et Énergie, pour effectuer des essais sur banc de test.

Ces collaborations permettent de moderniser les échangeurs thermiques grâce à l’impression 3D et d’en réduire les poids en maximisant leurs efficacités. Si les essais s’avèrent être concluants, TotalEnergies serait en mesure de consommer moins d’énergie et ainsi de réduire ses émissions de CO2

* Un échangeur de chaleur est un dispositif permettant de transférer de l'énergie thermique d'un fluide vers un autre sans les mélanger.

  • Les impressions 3D réalisées au Booster du CSTJF
    Les impressions 3D réalisées au Booster du CSTJF
  • Echangeur thermique, modèle en polyamide, vue en coupe
    Echangeur thermique, modèle en polyamide, vue en coupe
  • Echangeur thermique en aluminium dans sa chambre d’impression
    Echangeur thermique en aluminium dans sa chambre d’impression

DES RÉSEAUX STRUCTURANTS POUR LE TERRITOIRE

L’histoire locale du groupe TotalEnergies est intimement liée à celle de son territoire depuis plus de 50 ans. Ainsi, des réseaux se sont structurés autour de son activité technologique et d’innovation avec une volonté de valoriser les partenariats et de développer l’attractivité locale.

TECHNOPOLE HÉLIOPARC - www.helioparc.fr

« Née il y a 33 ans de la volonté des collectivités locales et du groupe TotalEnergies, la technopole Hélioparc participe, via l'innovation, au développement économique de Pau, de son agglomération et du Béarn.

Depuis son campus technologique qui abrite ses différents outils  3 incubateurs et 3 pépinières thématiques, un accélérateur et un incubateur étudiant et l'ensemble des acteurs de l'innovation, Hélioparc rayonne sur l'ensemble du territoire de l'agglomération tant dans l'animation des filières d'excellence, l'attractivité territoriale ou l'accompagnement des jeunes entreprises innovantes.

Au cœur d'un réseau qui comprend l'université de Pau, les grandes écoles, les principales institutions, le CSTJF et les grands groupes industriels, les chambres consulaires, les acteurs de l'innovation et du financement de l'innovation, Hélioparc œuvre à la création et au développement de nouvelles activités innovantes.
Labellisée technopole par RETIS, le réseau français des experts de l'innovation, Hélioparc a bâti un écosystème territorial innovant et performant qui favorise la fertilisation croisée, les échanges scientifiques et techniques, dans des domaines en adéquation avec son territoire : les géosciences et le génie pétrolier ; les matériaux ; l'énergie et l'environnement ; le numérique.

Détection et évaluation des projets innovants, accompagnement des startups, structuration et animation filières, promotion du territoire, telles sont les grandes missions d'Hélioparc.

Forte d'une équipe de 14 personnes, Hélioparc accueille sur son campus plus de 35 startups, 160 entreprises innovantes soit 1500 emplois de haut niveau et fédère à l'échelle du Béarn dans ses différents réseaux près de 350 entreprises. »

Marc CABANE, Président

POLE AVENIA - www.pole-avenia.com

« Depuis 10 ans le pôle AVENIA fédère les acteurs des industries du sous-sol (Grands groupes, PME, Start-up, institutionnels et académiques) dans le Sud-Ouest et plus largement en France.

TotalEnergies et le pôle AVENIA ont créé une relation forte depuis le début. De nombreux collaborateurs de TotalEnergies se sont investis dans le pôle, notamment en assurant la présidence de clubs d’innovation et en intégrant notre comité d’experts. Alain Lehner a beaucoup œuvré pour le pôle au nom de SEMM LOGGING, en prenant la présidence du pôle de 2013 à 2016.

Historiquement présents sur la partie innovation en R&D, nos actions ont évolué entre autres vers des sujets internationaux menés avec Total Développement Régional (TDR) ou plus récemment en culture innovation avec le Booster.

Par ailleurs, le pôle AVENIA et TotalEnergies œuvrent ensemble sur l’attractivité du territoire en recevant les délégations étrangères, comme la délégation sénégalaise en 2019 à l’occasion des GeoEnergyDays, salon international organisé par le pôle. Les collaborateurs du groupe TotalEnergies sont très présents à tous les événements organisés par le pôle. »

Jean-Loup MINEBOIS, Président

CHEMPARC -  www.chemparc.com

« Le Groupement d’Intérêt Public CHEMPARC est un outil territorial d’animation économique basé sur le bassin de Lacq et œuvrant en synergie avec les territoires avoisinant sur les Pays de l’Adour.

CHEMPARC regroupe tous les partenaires socioéconomiques : Etat, Collectivités territoriales, industriels et prestataires de services, CCI Pau Béarn et Bayonne Pays Basque, acteurs de la recherche et de la formation, organisations syndicales de salariés.

Le GIP a pour missions la promotion du bassin industriel, la prospection et l’accompagnement de projets d’implantation, en collaboration étroite avec Total Développement Régional et SOBEGI pour les sites d’INDUSLACQ et de CHEM’PÔLE64.

CHEMPARC assure également la gestion de la plateforme R&D, transfert technologique et application industrielle CHEMSTART’UP dans le domaine de la chimie, des matériaux composites et de la transition énergétique, dont le propriétaire est la Communauté de communes de Lacq-Orthez.

Cette plateforme comporte 4 bâtiments de laboratoires et hall pilotes industriels de 5000 m² sur un foncier de 5 ha. Elle héberge 6 sociétés et 65 chercheurs ou opérateurs de laboratoires. Un projet d’extension en cours porte sur 3500 m² pour accueillir 3 nouvelles structures et porter les effectifs à environ 100 personnes. »

Pierre NERGUARARIAN, Président

APESA - www.apesa.fr

« L’APESA est une association créée il y a près de 25 ans par un groupe d’acteurs socioéconomiques, dont le groupe TotalEnergies (Elf Aquitaine à l’époque), convaincus que le développement économique ne se ferait pas sans une prise en compte forte de la dimension environnementale.  

L’innovation est ancrée dans les gênes de l’APESA : de la motivation de sa création pour explorer les voies d’avenir à la montée en puissance de ses activités de recherche, elle guide ses initiatives pour accompagner et anticiper les évolutions technologiques et sociétales.  

Ses relations avec le groupe TotalEnergies ont évolué au fur et à mesure que se développaient différentes thématiques : prévention SSE, valorisation de la biomasse, éco innovation et création de valeur sociétale.

Aujourd’hui forte de 45 personnes, l’APESA est le centre technologique de référence en Nouvelle-Aquitaine pour accompagner la transition écologique.»

Benoît De GUILLEBON, Président

 

LACQ PLUS - www.lacqplus.asso.fr - L'esprit de réseau

LACQ PLUS est une Association fédératrice composée d’une centaine d’entreprises situées sur le Bassin de Lacq de toutes tailles, PME/PMI et Industriels.

Présente depuis 1995 sur le territoire, l’association témoigne de son dynamisme par le travail effectué au sein de ses quatre commissions : Emploi /formation,  Vie au travail, Communication et Connectée.

Les missions qu’elle se fixe sont d’Assurer la promotion du bassin, de l’emploi et des compétences, d’Améliorer et développer le dialogue entre tous les adhérents, de Maintenir et favoriser la technicité, la compétitivité de ses adhérents, et de Sensibiliser la jeunesse à la richesse des métiers du bassin de Lacq.

 L’Association accompagne différents projets avec son rôle de facilitateur et est active aux côtés de l’ensemble de ses interlocuteurs dont TotalEnergies pour permettre la pérennisation du bassin de vie de Lacq.

Pierre MOREAU, Président